The French taste Psychiatric Survivors Mutual Help Groups (GEMs)
Vous êtes ici : Accueil » Centre de recherche » Anonymiser les GEMs, dire ou ne pas dire, cacher ce qu’il faut (...)

Anonymiser les GEMs, dire ou ne pas dire, cacher ce qu’il faut cacher

D 20 juillet 2019     H 11:03     A Stefan Jaffrin     C 0 messages


Contrairement à la plupart des travaux de recherche, j’ai choisi de publier le nom des GEMs que j’analyse. Autant dans le cas d’histoires personnelles, il me semble essentiel de conserver un parfait anonymat des témoignages de chacun, autant dans le cas d’un organisme public, celui-ci doit pouvoir se montrer et s’assumer au grand jour. Ce n’est pas forcément très pratique dans la mesure où il ne s’agit pas d’article entièrement positif. J’ essaye même au contraire d’avoir un certain sens critique. Il est clair que je peux cependant sur simple demande anonymiser un GEM en lui donnant un nom de substitution.

J’ai pris ce parti pour essayer de davantage faire oeuvre utile. A quoi ça servirait de dresser le portrait de la GEM Nation si personne ne pouvait se rendre compte sur place de ce que j’avance et y trouver les GEMs qui l’intéresse. Le revers de la médaille c’est évidemment que certains GEMs s’en sortent mieux que d’autres, sont présentés de façon plus attractive. En lisant bien entre les lignes, certains pourraient ainsi quasiment établir une grille de comparaison des GEMs du plus actif au plus faiblard. L’autre point, c’est que je ne peux évidemment pas tout dire et sans doute moins que si j’avais anonymisé les GEMs. J’essaye donc de compenser tout ça par des figures de style et d’autres apprcohes un peu plus journalistiques.

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?