GI-G-EM : Groupe d’Intervention Rapide sur les GEMs Nouvelle adresse https://entraide-mutuelle.org
Vous êtes ici : Accueil » Les articles du mois » La Gémologie une science en plein essor

La Gémologie une science en plein essor

D 31 août 2020     H 10:40     A Stefan Jaffrin     C 0 messages


Les projets GEM ayant obtenus des financements de la CNSA

Quand nous avons commencé ce travail de recherche et d’action sur les GEM pendant l’été 2018, il faut bien dire que nous nous sentions un peu seuls. Nos deux postulats de l’époque étaient qu’il fallait une véritable connaissance des GEM et qu’il fallait une meilleure communication autour et pour ceci. Pour remédier à ceci nous donc entrepris d’un côté une thèse de sociologie sur les GEM et de l’autre la construction d’un portail d’information.

Au début ce fut la mortitude
Il faut dire qu’à l’époque, les sociologues de GEM ne couraient pas les rues. Pas plus que les sites WEB regorgeant d’informations, ou les grosses fédérations de GEM ayant pignon sur rue. Quant aux appels à projet, jamais ils ne mentionnaient les GEM dans leur formulation. La Fondation de France a franchi le rubicon cette année en y faisant référence dans son appel Maladie psychique de la fin de printemps. C’est vrai que jusque là nous nous étions confrontés à un mur, la Can Never Say Anything(CNSA pour les intimes) ayant été jusqu’à recruter notre putative directrice de thèse dans son conseil scientifique, tout comme le CNIGEM nous a volé dans le même temps notre président. « Nous nous étions dit , la sociologie des GEM c’est archi-mort ».

Vers une sociologie Phénix
Deux ans après, nous voilà donc comblés de tous les côtés puisque ce n’est pas moins de 3 sociologues professionnels que le CNIGEM nous promet d’engager très prochainement pour mener une véritable enquête. Quant au GHU de Paris, lui aussi s’est souvenu qu’il avait parmi son personnel un docteur en GEM, l’un des 2 seuls sur le marché, avec Grard et Valran, si l’on exclut les docteurs en médecine dont les thèses n’atteignent même pas un niveau Master2 (4 thèses en médecine ont été soutenues sur les GEM).

Alors oui vraiment on est comblés de voir soudain apparaître 3 spécialistes des GEM du Chapeau du CNIGEM, mais on est vachement surpris en même temps, parce que nous les avons cherchés pendant 2 ans et on les a toujours pas trouvé ces sociologues des GEM. Et puis le CNIGEM on les fréquente depuis le début, à priori ce sont pas des lumières côté sociologie des GEM (jusqu’à peu certains confondaient scientologues et sociologues). Ils auraient pu nous en parler, on les auraient conseillés. Non, comme d’habitude, s’apercevant du succès d’Entraide Mutuelle, ils ont voulu tout faire dans leur coin, comme lors de la crise Covid lorsqu’ils annonçaient sur leur site que les GEM pouvaient rester ouverts alors que le Président des Français avait annoncé le confinement général. Côté Internet aussi les choses avancent puisque plusieurs portails de GEM semblent être en train de voir le jour comme le joli http://lesgem.org pour l’instant un peu vide.

Cette absence de communication entre acteurs d’un même domaine est vraiment lamentable, surtout quand on la compare à ce que font d’autres associations qui sont elles capables de travailler en bonne intelligence, comme le Collectif Schizophrénie. D’autant plus lorsque l’on voit les pouvoirs publics donner des centaines de milliers d’Euros pour de si piètres résultats, alors qu’une initiative brillante ne reçoit pas le moindre centime de ces mêmes pouvoirs. En tout cas une chose est sûre dans 10 ou 20 ans plus personne ne se souviendra du CNIGEM alors que le livre « Les GEM, leur vie leur oeuvre » sera encore dans toutes les bonnes bibliothèques. Et le livre d’Auréliens TroisOeufs quand il sera publié.

Le Cnigem ce mercredi s’apprête à finaliser avec la CNSA un contrat de 176 000 Euros pour lancer son étude sociologique des GEM. Donc on va vous laisser avec les 3 sociologues embauchés : Jean Yves Barreyre et 2 chargés d’étude du Creai et de l’Ancreai. Ils connaissent en effet un peu le sujet GEM, mais pas de façon très approfondie.

« 
A lire sur le site du Cnigem
La crise comme levier pour améliorer la vie des GEM
Aujourd’hui, résolument tournés vers l’avenir, nous travaillons notamment au déploiement d’une grande enquête nationale. L’objectif est de tirer les leçons de la crise sanitaire sans précédent dont nous subissons encore les effets. Elle a révélé ou souligné des dysfonctionnements dans certains GEM. Donc, notre souhait est de trouver avec vous toutes les pistes d’améliorations pour les GEM, leurs adhérents et tous les acteurs. Pour cela, nous allons travailler avec trois sociologues professionnels connaissant parfaitement le monde des GEM, afin d’avoir un véritable travail d’analyse. Nous espérons pouvoir mettre cette enquête en action dès que possible…

A Lire sur le site du GHU de Paris

RENCONTRE Immersion en psychiatrie avec Aurélien Troisoeufs, anthropologue de la santé

C’est l’autre grande nouvelle de l’été des GEM : 8 ans après avoir soutenu sa thèse sur les GEM, Auréliens Troisoeufs a publié un article dans une revue scientifique, l’occasion de faire le portrait de ce sympathique chercheur du labo Sciences Humaines du GHU (ils sont toute une équipe dont le chef Tim Greacen, Emmanuelle Jouet,..). Il travaille désormais sur l’éducation thérapeutique du patient. Cette thèse, bien qu’elle est été financée en partie par la CNSA n’est pas disponible en ligne, contrairement à 80% de celles-ci, mais nous avons pu y avoir accès après 2 ans d’effort. Nous vous la conseillons à tous.

Le débat sur l’étude sociologique que voudrait lancer le CNIGEM

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?