<
  The French taste Psychiatric Survivors Mutual Help Groups (GEMs)
Vous êtes ici : Accueil » Le(s) GEM(s) de la semaine » Le GEM Hemisph’Erik

Le GEM Hemisph’Erik

D 15 novembre 2019     H 08:10     A Stefan Jaffrin     C 0 messages


agrandir

C’est un des plus anciens GEMs de France puisqu’il existe depuis 1993. C’était à l’époque une association d’accompagnement pour les malades du Sida, créée par le frère de l’un d’entre eux, du nom d’Erik et mort en 1994, un an après la création de l’association. L’association devint rapidement une figure locale importante, financée par la mairie, organisant une importante représentation théâtrale qui permit de la pérenniser. Avec l’évolution du Sida en maladie chronique, la nécessité d’une telle association devint cependant de moins en moins claire, puisque les malades du Sida pouvaient désormais continuer à vivre une vie à peu près normale.
Le GEM se trouve à quelques minutes du centre ville de Vanves avec une très belle vitrine sur la rue où sont exposées les dernières créations du GEM. Aucun prix n’est affiché, mais les voisins savent qu’il leur suffit d’entrer dans le GEM pour acquérir l’objet contre quelques Euros. Ce qui nous a frappé dans ce GEM, c’est son excellent agencement en espaces différenciés, le tout dans un si petit lieu : la salle de réunion de standing d’un côté, le coin relax de l’autre, le bureau du travailleur, la salle de cinéma...

Un GEM assez indépendant
Le GEM semble entretenir assez peu de relations avec les autres GEMs du département, majoritairement gérés par le redoutable Michel Girard, pilier de l’UNAFAM (ceux de Courbevoie. Sceaux et Boulogne) Il existe bien un GEM Cérébro-Lésés à Vanves, mais ils ne se sont rencontrés qu’une fois, faute de locaux adaptés et d’intérêts en commun. Quant au GEM de Fontenay aux Roses, distant d’une dizaine de kilomètres, les 2 présidents sont en froid pour des histoires de rivalité professionnelle, le président du GEM de Fontenay étant par ailleurs président du CNIGEM, association quelque peu rivale de la FNAPSY.

"Parce que c’était lui, parce que c’était moi"

C’est en rencontrant Claude Finkelstein au moment de la création des GEMs que Patrick Gaïldry, eu l’idée de transformer son association en GEM. A quoi bon monter une nouvelle structure, quand une structure de ce type existe déjà. Il est a parfois alors plus facile d’adapter l’association existante. Ce qui fut fait dès 2006. Le cas n’est pas unique en France puisqu’à Lyon aussi une ancienne structure Sida a été transformée en GEM Cérébro Lésés.

Patrick Gaildry devint très vite le bras droit de Claude Finkelstein, l’accompagnant dans tous ses déplacements dans les GEMs de France et devenant le médiateur des quelques 60 GEMs parrainés par la Fnapsy (il intervient notamment pour résoudre les conflits entre adhérents et animateurs). Patrick a été en outre l’initiateur de la formation d’animateurs de GEMs dispensée par l’Université Paris et que le CNIGEM tente de reprendre aujourd’hui.

Un président à vie
Patrick est l’indétrônable président du GEM Hemisph’Erik depuis 1994, une activité à laquelle il consacre encore plus de temps depuis qu’il a pris sa retraite. C’est ainsi que paradoxalement le représentant des GEMs de la FNAPSY est un des très rares présidents de GEM qui ne soit pas un adhérent (curieux pour une association qui a toujours milité pour une prise de pouvoir par les usagers). Nous avons retrouvé ce même cas de figure avec le GEM de Saint Quentin dans l’Aisne. Ce GEM aussi a vu le jour à partir d’une structure qui lui pré-éxistait depuis plus de 10 ans et qui était présidée par la mère d’un usager. Cette femme représente aujourd’hui encore tellement l’association qu’il est inimaginable qu’elle ne soit pas la présidente : "elle seule a le charisme nécessaire pour traverser les tempêtes et faire tourner la boutique contre vents et marées."

Alors évidemment, il existe une plus grande distanciation entre le président et les adhérents que lorsque le président est issu des rangs, mais en même temps nulle part ailleurs ne trouvera-t-on peut être de président aussi aux petits soins pour eux...parce que "eux" , ce sont ses enfants. Il leur a d’ailleurs récemment acheté Alexa, l’assistant domotique qui obéit à la voix pour gérer le local, diffuser des chansons à la demande, régler la température...Pour 80 Euros TTC le GEM dispose maintenant de sa mascotte. Le paternalisme bien appliqué n’a pas que du mauvais.

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?