GI-G-EM : Groupe d’Intervention Rapide sur les GEMs The French taste Psychiatric Survivors Mutual Help Groups (GEMs)
Vous êtes ici : Accueil » Présentations de GEMs » Les GEMs visités » Le GEM SAS de Pau vu par le rapport Laforcade (2016)

Le GEM SAS de Pau vu par le rapport Laforcade (2016)

D 21 mai 2020     H 19:09     A Stefan Jaffrin     C 0 messages


Rapport de Michel Laforcade relatif à la santé mentale publié en octobre 2016

La ville de Pau compte depuis peu deux autres GEM "En Aban", réservé lui à un public TC et un GEM autiste.

Ce n’est pas à proprement parlé un GEM mais une Structure d’Aide par le Sport Loisir crée en 2000 par ’hopital de Pau, conventionnée en tant que GEM et qui fonctionne désormais principalement en tant que GEM(les 2/3 de ses adhérents sont des Gémeurs.

Tel que décrit par Michel Laforcade c’est un GEM complétement atypique de par sa taille (230 gémeurs), prés de deux fois supérieure aux plus grands GEM que nous avons pu rencontrer (Les chti Bonheurs de Lille ou le Nouveau Cap de Nantes) ou le nombre de ses salariés 4.5 contre 1.6 en moyenne. On notera aussi la volonté de mélanger les cas psy (suivis à l’hopital) et les cas sociaux (RSA,...), 30 % du public. On apprendra à cette occasion que l’ARS d’Occitanie est prête à accorder une subvention GEM tant qu’il y aau moins 50 % de troubles psychique dans le public.

On peut se questionner sur l’intérêt de présenter un GEM atypique comme exemple de GEM dans un rapport officiel censé montrer l’exemple. Nous nous étions fait la même remarque à propos des Cahier de la CNSA qui présente le GEM d’Advocacy Place des Fêtes qui ne fonctionne justement pas comme un GEM classique. A quoi bon autant insister sur le Cahier des Charges si c’est pour ne donner que des contre exemples.

"

Descriptif du dispositif

Créée en octobre 2000 par des patients du centre hospitalier des Pyrénées, Le SAS Béarn a développé certaines spécificités dont :
1) une mixité relative de publics : 70 % des personnes sont suivies médicalement en psychiatrie, 30 % relèvent de problèmes psychosociaux (bénéficiaires du RSA, demandeurs d’emploi de longue durée, chefs de familles monoparentales, résidents de foyers d’hébergement d’urgence, personnes isolées) Cette proportion reste stable depuis plusieurs années.
2) Une communication externe différenciée en fonction de l’interlocuteur (partenaires, grand public) afin d’éviter la stigmatisation qui reste fortement liée aux pathologies psychiques.
3) le sport est utilisé comme un support privilégié (50 % des activités) pour les bienfaits qu’il apporte à la fois pour la santé physique que psychologique des participants et pour les valeurs qu’il véhicule.
4) le bénévolat, réalisé aussi bien de manière interne qu’externe à l’association est utilisé pour développer l’autonomie, la reprise de confiance en soi, et pour certains, favoriser le retour vers la formation ou l’emploi.
Coût

Nous pensons que ces spécificités expliquent la forte fréquentation enregistrée depuis de nombreuses années, nous ayant conduit à étoffer notre équipe salariée : nous estimons le surcoût annuel à 30 000 € (cf budgets 2015 à 2017).
Effectifs

330 adhérents en 2014 dont 230 « usagers GEM » soit 70 % du public - 5 salariés pour 4,3 ETP - 25 bénévoles

Apports

La mixité des publics telle qu’elle est pratiquée au sein du SAS Béarn apparaît comme un facteur favorisant l’insertion sociale des personnes souffrant de troubles psychiques fréquentant l’association. Elle présente le double avantage d’élargir son action de manière préventive en faveur de personnes en souffrance psychosociales tout en créant un environnement plus propice à favoriser l’épanouissement personnel des personnes souffrant de troubles psychiques.

Éléments d’évaluation du dispositif

Afin d’évaluer son action de manière précise et fiable, Le SAS Béarn s’est doté d’un outil de traitement informatisé des données, simple à utiliser, assurant la traçabilité des informations.
On peut ainsi mesurer et analyser statistiquement la mixité des publics et vérifier qu’elle réponde aux obligations de notre convention GEM (minimum 50 % du public accueilli). La mise en place d’un outil d’évaluation est indispensable pour garantir que l’action respecte le cahier des charges des GEM. 
Bibliographie

Article paru dans le Journal Le Monde du 21 mars 2015
« Promouvoir la mixité des publics dans un Groupe d’Entraide Mutuelle ou comment mettre en œuvre un projet associatif innovant à l’aune des politiques sociales » - mémoire CAFERUIS réalisé en 2008 par Gilbert Capblancq, directeur du SAS Béarn

Localisation 14 avenue Fédérico Garcia Lorca bâtiment Arlas 64000 Pau
Porteur du dispositif Groupe d’Entraide Mutuelle Le SAS Béarn, Structure d’Aide par le Sport-loisir
Personne référente M. Gilbert Capblancq, directeur.
Coordonnées Le SAS Béarn - 14 avenue Federico Garcia Lorca bâtiment Arlas 64000 Pau
05 59 30 58 99 – 06 79 70 68 68. sasbearn@pau.fr ; gilbert.capblancq@free.fr "

Site WEB du SAS

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message