<
  The French taste Psychiatric Survivors Mutual Help Groups (GEMs)
Vous êtes ici : Accueil » Présentations de GEMs » Les GEMs visités » Le GEM des enfants Soleil (Angoulême Charente)

Le GEM des enfants Soleil (Angoulême Charente)

D 1er février 2020     H 11:35     A Stefan Jaffrin     C 0 messages


Passionnante visite au GEM autiste d’Angoulême, situé dans un centre de loisir adapté qui existe depuis 10 ans. 27 adhérents et une moyenne d’âge de 30 ans. C’est le dernier né des GEMs d’Angoulême, puisqu’il n’est devenu GEM qu’en janvier 2019. C’était auparavant une association de socialisation des jeunes autistes qui avait été créé en 1997 et est implanté depuis 2012 dans un centre de loisir réservé au handicap, comme il en existe malheureusement pas assez en France (où tout le monde est censé s’insérer dans la société). Le local de plusieurs centaine de métres carrés lui est prêté par la Mairie.

Des travailleurs de moins de 30 ans comme population

Contrairement aux GEMs dont la moyenne d’âge est plutôt de 45 ans, il accueille une population ayant principalement moins de 30 ans, dont la moitié travaillent en journée en ESAT (alors qu’à Suis Ton Ch’min il n’y a qu’un salarié et que dans la plupart des GEMs le nombre de travailleurs est inférieur à 10%). Cela tient en grande partie au fait que les autistes sont orientés dés leur plus tendre enfance vers le travail protégé, alors que pour les troubles psychiques les problèmes n’apparaissent que dans la vingtaine à un âge où il est déjà un peu tard pour la socialisation professionnelle. Le GEM est donc pour l’instant fréquenté uniquement le vendredi et le samedi. Il est adossé à un IME pratiquant la méthode Aba, une association fort judicieuse pour permettre de pallier à la peur de changement des autistes : ils n’ont plus besoin de quitter les locaux pour grandir. Les autistes sont loin d’être le seul public et les personnes souffrant de troubles mentaux sont aussi nombreux dans le GEM, même si certains préfèrent fréquenter un autre GEM angoumoisin. On est loin cependant des Autistes Aspergers et je me suis parfois demandé le bien fondé d’une dénomination autiste tant d’un coté on trouve des individus de hauts niveaux et de l’autre des besoins de socialisation tout simplement humaine.

Bien qu’ayant un public très spécifique l’Enfant Soleil a commencé à s’intégrer à la dynamique des autres GEMs en participant notamment au dernier repas de Noël avec plus de 80 convives. Les autistes qui sont comme on le sait particulièrement sensibles à la foule et au bruit, ont eu un moment d’adaptation, mais ce sont finalement bien entendus avec leurs nouveaux cousins. On sent d’ailleurs le GEM lentement mais sûrement prendre son envol avec cet été par exemple la première sortie sur 3 jours financée grâce à la revente de chocolats offerts par Jeff de Bruges.

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message