GI-G-EM : Groupe d’Intervention Rapide sur les GEMs Nouvelle adresse https://entraide-mutuelle.org
Vous êtes ici : Accueil » Présentations de GEMs » Les GEM par région » Les GEM d’Ile de France

Les GEM d’Ile de France

D 9 juillet 2020     H 07:55     A Stefan Jaffrin     C 0 messages


J’ai beau résider une partie de l’année et bien quinze jours par mois à Paris je dois avouer ne pas encore très bien connaître les GEM parisiens. Il avait été question à un moment que je devienne interlocuteur des GEM de la région pour un organisme public,mais ça a déclenché un tel caca nerveux de la part de l’un d’entre eux, que je suis bien vite reparti sur les bords de l’Atlantique y respirer l’air frais. Une autre raison pour laquelle j’ai éviter de trop les fréquenter est que j’ai vu voulu éviter le parisiano-centrisme que l’on aurait pu, bien à raison d’ailleurs, le reprocher.

Je commence à connaître assez bien ceux de Seine Saint Denis et des Hauts de France. Rajouter à cela quelques incursions dans l’Essonne et les Yvelines et vous aurez une vision à peu prés parfaite de mon état de connaissance du sujet.

Avec 70 GEM, l’Ile de France qui compte pourtant un cinquième de la population française est loin d’être la région la mieux pourvue en GEM. La Nouvelle Aquitaine la bat à plate couture avec 78 GEM. Cela tient à une chose très simple : le principe d’égalité territoriale, l’important n’étant pas d’avoir tant de GEM pour tel bassin de population, mais d’avoir des GEM repartis dans toute la France afin que chaque habitant ait un GEM à moins de 30 kilomètres de chez lui (pour les maternités c’est à moins de 70 km, comme si accoucher représentait un besoin moins pressant que de rejoindre sa bande de pote, mais c’est clair que l’on a plus souvent un vague à l’âme, qu’un accouchement imminent).

A Paris Intra muros on trouve 15 GEM, c’est à dire la plus faible proportion de GEM par nombre d’habitant de France). Ce qui caractérise ces GEM c’est qu’ils se connaissent très peu entre eux, alors même qu’ils sont parfois situés à moins d’un kilomètre les uns des autres (le fameux quatuor du nord est parisien regroupant les fameux Artame, Vagueàl’ame, Etoile Polaire, Cap de Bonne Espérance).

A l’exact opposé les GEM du 93 et du 95, réunis par un même gestionnaire, la Mayotte, fonctionnent en symbiose les uns avec les autres. Une même symbiose semble fonctionner entre les GEM Espérance Haut de Seine du département du même nom qui ont pour particularité de compter parmi les GEM les mieux dotés de France (plus ou moins 100 000 Euros chacun, tout comme les 9 GEM du département), tout en faisant partie du département le plus riche de France.

Dans la même rubrique

4 août – Les GEM de la région Paca

14 juillet – Les GEM d’Occitanie

10 juillet – Les GEM des pays de Loire

9 juillet – Les GEM de Nouvelle Aquitaine

9 juillet – Les GEM de la région Rhône Alpe Auvergne

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?