GI-G-EM : Groupe d’Intervention Rapide sur les GEMs The French taste Psychiatric Survivors Mutual Help Groups (GEMs)
Vous êtes ici : Accueil » Présentations de GEMs » Les types de GEM et leur public » Les SDF dans les GEMs

Les SDF dans les GEMs

D 20 février 2020     H 06:37     A Stefan Jaffrin     C 2 messages


Les SDF sont les grands mal aimés de la psychiatrie, bien que très souvent sujets à des troubles , ils snt souvent rejetés des institutions... Concernant la présence ou non de SDF dans les GEM on notera le flou relatif qui entoure cette question avec un Cahier des Charges qui ne sait trop sur quel pied danser. Certains GEM l’interdisent, d’autres le tolèrent et les plus militants disent pratiquer l’acceuil inconditionnel.

. “La circulaire du 29 août 2005 fixant le cahier des charges énonce que l’objectif est la création ou la consolidation d’associations rassemblant majoritairement des personnes en difficulté ou en situation de handicap du fait de troubles psychiques." Le cahier des charges 2019 précise cependant que le fait d’avoir un logement ne saurait être une condition obligatoire pour faire parti d’un GEM -alors que c’est une condition impérative pour faire parti d’un ClubHouse.

C’est clair et net qu’un GEM ne peut avoir pour population principale des SDF. Ils sont souvent tolérés dans la mesure où ils sauront s’intégrer au reste de la population du GEM, mais c’est tout. Nous n’en connaissons qu’un qui tiennent encore la route aujourd’hui Mine de rien à Avignon, mis en place par le Comité d’Action des Sans Abris. Les Nomades Célestes à Marseille qui cible directement cette population ont d’ailleurs mis la clef sous la porte (parce que l’ARS refusait de les subventionner davantage ?). Le GEM L’agora à Lyon a lui aussi dans un premier temps était principalement le GEM d’un centre d’accueil d’urgence pour hommes à la rue, avant de rédémarrer une seconde vie en 2014.

Pas de GEMs pour les SDF ou les toxicos

De même un porteur de projet ne pourra faire financer en tant que GEM une structure principalement dédiée aux toxicomanes et alcooliques. Paradoxe que tout cela, alors même que les psychotiques sont aussi nombreux à souffrir d’addiction et les SDF à être psychotiques. Pour mieux comprendre tout ça Il ne faut pas oublier que l’Unafam (plus bourgeoise que prolétarienne dans l’ensemble) à voulu la création de GEMs pour mettre à l’abri sa progéniture et qu’elle aurait vu d’un mauvais oeil qu’on la mélange au reste des gueux que représentent les 2 autres populations.

Certains GEMs de départements prolétariens justement, comme ceux du 93 et du 95 pratiquent l’accueil inconditionnel et l’ont inscrit dans leur charte.

Mais très nombreux restent ceux qui comme celui de Margny les Compiégnes revendiquent haut et fort le droit de ne pas les accueillir (à Connexion Plus à Paris nous n’en avons pas rencontré non plus).

C’est vrai que nous avons affaire avec les psychiques à un public beaucoup plus doux, souvent neuroleptisé, vivant chichement mais peu confronté à la grande misère. Ce public a avant tout besoin de calme pour qui le moindre événement peut se transformer en drame. Le GEM correspond par ailleurs à un projet collectif de rétablissement dans lequel les Sdf peuvent plus difficilement s’engager, pressés qu’ils sont par leur survie quotidienne. C’est d’ailleurs pour la même raison que les GEMs accueillent un public stabilisé et autonome.

Accueillir le public des grands précaires impose des normes d’organisation beaucoup plus stricte. C’est ainsi que les animatrices de Montreuil pour se sentir plus en sécurité travaillent en binôme. Il y a en effet un peu plus de risque de comportements violents, de vols qu’avec un public psy classique. Il se trouvera aussi tôt ou tard un SDF qui voudra dormir dans le GEM et ça c’est strictement interdit. D’ou l ’importance d’avoir des structures d’accueil spécifiques pour les SDF, qui restent malheureusement beaucoup moins développées que les GEMs-on s’amuse moins en général dans le local du 115 que dans le GEM.

Et vous quel est la situation dans votre GEM ? Dites le nous dans le formulaire ci dessous en n’oubliant pas de préciser quel est votre GEM.

Dans la même rubrique

4 juin – Les GEM bipolaires

8 mai – Les GEMs en gestation

24 janvier – Les GEMs TC

22 décembre 2019 – Pourquoi si peu de jeunes dans les GEMs

20 décembre 2019 – Le point sur les GEMs autistes

1 Messages

  • Bonjour,
    Le GEM Mine de Rien d’Avignon a été créé par CASA (collectif d’action des sans-abris). L’UNAFAM 84 l’a parrainé en demandant a faire attention qu’il n’y ai pas exclusivement un public rue. Pendant les 10 ans où j’en ai été l’animateur ça s’est plutôt bien mélangé...


    • Je découvre votre superbe GEM qui a l’air très dynamique et je viens de découvrir pâr ailleurs le supermarché solidaire "GEM la Coop". Donc vous l’ARS vous a permis de vous orienter vers un public grande précarité. Je ne connaissais que les Nomades Célestes à Marseille et Agora à Lyon qui avait été dans un premier temps le GEM d’un centre d’accueil d’urgence. Je suis aussi persuadé que tout peut bien se passer, mais je ne fais que retransmettre les préventions dont on m’a fait part.

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message