GI-G-EM : Groupe d’Intervention Rapide sur les GEMs The French taste Psychiatric Survivors Mutual Help Groups (GEMs)
Vous êtes ici : Accueil » Documentation » Analyse biblio » Ancreai : Évaluation qualitative des effets produits par les GEM sur les (...)

Ancreai : Évaluation qualitative des effets produits par les GEM sur les situations de vie de leurs adhérents

D 22 décembre 2019     H 08:43     A Stefan Jaffrin     C 0 messages


Il s’agit de 4 rapports de recherche rédigés entre 2015 et 2018, dont 3 ont porté sur des régions Françaises spécifiques (Les pays de Loire, Centre Val de Loire 2017 et Nouvelle Aquitaine 2018). Ces rapports régionaux ont été suivi d’une enquête nationale en 2017 auprès de 25 GEM de 6 régions françaises, celles qui n’ont pas été étudiées dans les rapports régionaux). C’est ainsi que nous disposons de données staistiques assez précises pour 11 des 13 régions françaises, les 2 seules n’ayant pas été étudiées étant Paca et Normandie).

C’est parmi tous les travaux, celui sans doute en relation la plus directe avec le travail que nous souhaitons mettre en place, le rapport d’évaluation qualitative à dix ans des effets produits par les GEM sur les situations de vie de leurs adhérents a été réalisé par Carole Peintre, chargé d’étude à l’ANCREAI en novembre dernier.
En terme statistique, hormis les bilans annuels, c’est la plus grosse enquête réalisée sur les GEM puisque qu’elle porte sur 25 GEM de sept régions françaises. Un document indispensable pour qui veut avoir un clair portrait des GEM douze ans après leur apparition. C’est également un bon point de départ pour comprendre le fonctionnement des GEM, comment s’applique le cahier des charges, ses évolutions successives.
De facture honnête, plein d’informations que l’on ne trouve nulle part ailleurs, ça reste cependant un peu un rapport de bureau d’étude d’un organisme qui s’occupe d’handicapés : la moitié du rapport étant destiné à montrer à travers moults témoignages, anecdotes sympathiques (les mariages entre membres de GEM…), comment les GEM sont bons pour les personnes souffrant de troubles psychiques et le bien-être qu’en ont retiré les adhérents. On y trouvera donc beaucoup de redondances et un manque de souffle théorique, d’effort de synthèse (un peu comme la thèse de Clémence Battin dont l’unique objectif semble être de montrer la performativité du ClubHouse, une performativité au demeurant très mitigée quand on lit la thèse). Rien n’est dit non plus sur l’éventuel effort dans ce rapport en terme de ré-insertion professionnelle des adhérents des GEM, ce qui reste quand même une des principales sources de bonne santé psychique. Elle a beaucoup porté et sur l’évolution de leur structuration en rapport avec les instructions successives (2008, 2011) et surtout l’arrêté de 2016, qui ont progressivement défini le cahier des charges des GEM. Elle porte assez peu en revanche sur les activités mises en place par les GEM.
Télécharger l’étude

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?