(Y compris ce que vous n’avez jamais osé demander)
Vous êtes ici : Accueil » Les gens des GEMs » François Bourges, président de tous les GEMs

François Bourges, président de tous les GEMs

D 17 juin 2019     H 15:29     A Stefan Jaffrin     C 0 messages


François est un président heureux, doublement heureux, puisqu’il est deux fois président, à la fois du GEM de Fontenay aux Roses et du CNIGEM (le Collectif National InterGem). Après avoir vivoté pendant 10 ans avec une maigre subvention annuelle de 7000 Euros, le CNIGEM a bénéficié pour les années 2018 et 2019 de la majeure partie de la subvention de de 300 000 Euros destinée à former les GEMs distribuée par le CNSA. Après avoir été relativement marginalisé dans les commissions du Centre National de Solidarité Active, le finançeur des GEMs, par rapport aux vieilles associations d’usagers que sont l’Unafam et la Fnapsy, le CNIGEM est enfin devenu un interlocuteur écouté par les pouvoirs publics. Quoi de plus normal, les pouvoirs publics prônent l’autonomie des GEMs, il aurait été de maivais goûts que les décisionnaires restent les associations nationales et non pas les présidents de GEMs eux-mêmes. Son GEM à lui aussi va fort bien, avec un gros projet de création d’une friperie, une autonomie de gestion toujours plus grande et une émancipation certaine vis à vis du parrain (contrairement aux 3 GEMs du nord du département qui eux restent très drivés par l’Unafam). Il faut dire que la coordinatrice du GEM a un DESS de gestion des entreprises des Mines d’Albi, ce qui laisse augurer d’une certaine efficacité.

Jusqu’à récemment au niveau national, il avait un adversaire de taille en la personne de Maïté Arthur et de l’UNGF (Uhnion Nationale des GEMs de France), mais celle-ci est aujourd’hui en perte de vitesse, Maïté Arthur, n’ayant pas trouvé de successeurs à sa taille. Alors que l’UNGF entendait réellement porter la parole des Gémeurs, le CNIGEM était un organisme davantage institutionnel, plus où moins dominé par l’Unafam et par Santé Mentale France. Les choses ont beaucoup évolué cependant puisque c’est désormais un président de GEM qui est également président du CNIGEM.

Il a récemment rencontré Agnès Buzin, pour lui faire part des souhaits du CNIGEM en matière de santé mentale. Son GEM est souvent cité comme modèle, notamment sur la Homepage du site du CNIGEM, pas moins de 30 nouveaux GEMs ont vu le jour cette année, apportant autant de nouveaux adhérents potentiels. Reflet de son important statut, il est un des rares présidents de GEM à disposer de son propre bureau qu’il a très joliment meublé et qui se trouve juste en face de celui de l’animatrice du GEM, Marie Véronique, qui se considère plus comme la secrétaire de direction du GEM qu’une réelle animatrice.

Il a même caressé l’espoir de devenir secrétaire d’Etat au handicap psychique, avant que le poste ne revienne finalement au professeur Franck Bellivier. Mais ce n’est que parti remise et il espère bien obtenir un poste d’aussi grande valeur grâce à son entregent politique qu’il a fort grand nous a-t-il assuré.

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message