The French taste Psychiatric Survivors Mutual Help Groups (GEMs)
Vous êtes ici : Accueil » Le(s) GEM(s) de la semaine » Le GEM de Nantes

Le GEM de Nantes

D 26 février 2019     H 05:27     A Cécile Percevaline     C 0 messages


Hélène qui nous a reçus, est animatrice depuis le début dans le GEM. Son cursus auparavant correspond très bien à ce qu’elle fait actuellement, puisqu’elle a été animatrice et notamment pour des personnes multi-handicapées. Elle se demandait si elle n’allait pas s’orienter vers une formation d’éducateur spécialisé quand on lui a proposé ce poste.
Hélène semble très fière de ce nouveau lieu pour ce GEM nommé "Le Nouveau Cap". Non loin de la gare sud, il est accessible en bus à environ 10 mn du centre ville. Moderne, ouvert sur l’extérieur par ses baies vitrées on dirait un peu un atelier d’artistes qui prennent une pause café. Ce jour-là, l’après-midi était bien remplie, le GEM accueillant aussi des personnes du CATTP.
Comme l’écrit l’association l’Etape, association pour l’insertion des personnes en grande difficulté, sur son site web :
"Il aura donc fallu, au conseil d’administration du GEM et à sa coordinatrice Hélène Fillaudeau, convaincre un certain nombre d’acteurs que le GEM, en tant qu’association d’usagers en santé mentale, était en mesure d’acquérir ce lieu et de le faire vivre.
Depuis la recherche du local jusqu’à la mise en œuvre du projet de restaurant associatif, L’Etape s’est positionnée en soutien du projet :
caution d’une partie de l’emprunt, avance de trésorerie, accompagnement du GEM auprès du vendeur, Nantes Métropole Habitat, de la banque pour l’emprunt, et des différents financeurs pour les demandes de subventions."
Et bien sûr, pour faire de ces murs un véritable lieu d’accueil, il a fallu aussi monopoliser les talents des adhérents, car à l’acquisition le local n’était que murs et terre battue. D’après Hèlene, c’est 40 personnes environ qui ont participé vraiment activement. Ils sont maintenant 140 et les adhésions vont bon train. Être porteur d’un trouble psychique n’est d’ailleurs pas une obligation pour adhérer.
Le Nouveau Cap semble tenir sa ligne directrice toutefois, son désir affirmé d’ouverture dans la ville, sa volonté de faire participer chacun à la vie du lieu et d’encourager les différents potentiels. Il s’illustre un peu, par rapport à d’autres GEM, avec son restaurant associatif, ses soirées festives où l’alcool (avec modération bien sûr) est autorisé, par exemple, et aussi parce qu’il a vraiment pu prendre possession du lieu afin que chacun se sente chez soi.

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message