The French taste Psychiatric Survivors Mutual Help Groups (GEMs)
Vous êtes ici : Accueil » Le(s) GEM(s) de la semaine » Les GEM de l’Aisne

Les GEM de l’Aisne

D 3 octobre 2019     H 10:07     A Stefan Jaffrin     C 0 messages


La situation dans l’Aisne différe énorment de celle de l’Oise, le département voisin. On y trouve beaucoup plus de GEMs (5 depuis 2013 contre 3 dans l’Oise, département pourtant plus peuplé et plus psychiatrisé). Tous sauf un, celui de Saint Quentin, appartiennent au même gestionnaire, Espoir02 avec l’ADEI comme parrain. Le GEM de Saint Quentin a été créé à partir d’une structure plus ancienne.

Un des premiers GEMs de France à Saint Quentin
C’est d’ailleurs le seul GEM que j’ai contacté où ’on m’a passé directement la présidente sans avoir à passer par le filtre de l’animateur. Et pour cause, au GEM l’Arc en Ciel, l’animateur n’est pas un animateur mais une secrétaire, comme elle se définit elle-même (on a retrouvé la même situation dans le GEM de Fontenay aux Roses ou de celui de Vanves, respectivement ceux d’un ex président du CNIGEM et du bras droit de la Fnapsy). La présidente de l’Arc en Ciel est présidente du GEM depuis sa création dans les années 90. Comme celui de Vanves, elle n’est pas elle même handicapé psychique, mais mère d’un schizophréne et c’est en tant que telle qu’elle a créé cette structure. On se retrouve dans le cas très fréquent où c’est donc une parente d’usager qui est à l’origine du GEM. C’est également le cas du GEM parasol, dont l’ancêtre le Club d’usagers avait été cré par Marie Claude Barroche. Mais dans ce cas de figure, l’association porteuse du GEM avait créé une série d’autre structures ( Services d’accompagnement à la vie Sociale, etc... Marie Claude Barroche est donc devenue présidente de la super structure, Espoir54, chapeautant l’ensemble des services.

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message