The French taste Psychiatric Survivors Mutual Help Groups (GEMs)
Vous êtes ici : Accueil » Les gens des GEMs » Témoignage d’un parcours de rétablissement au sein d’un GEM

Témoignage d’un parcours de rétablissement au sein d’un GEM

D 7 septembre 2019     H 14:29     A Pauline Tremblay     C 0 messages


Les GEMS permettent à ses adhérents de réaliser des parcours de rétablissement tout à fait personnels avec un étayage social, un cadre sécurisant, la possibilité de prendre des responsabilités au sein du conseil d’administration, de devenir animateur d’atelier, ou tout simplement de proposer ses idées au cours de la réunion de programmation du planning mensuel.

Je fréquente le GEM le Pacifique à Ancenis depuis 2012. A l’époque je vivais en appartement protégé, je sortais tout juste de six mois d’hospitalisation au CHS de Blain. J’allais encore à l’hôpital de jour en VSL.
La fréquentation du GEM était un bol d’air.

Une animatrice lançait alors des ateliers d’écriture conçus autour de mots clés inspirants. Ces ateliers étaient des moments forts d’échanges partagés avec des militants de l’UNAFAM locale. Un livre est né de ce beau projet "des maux aux mots", illustré lors d’ateliers d’arts plastiques par les adhérents. Ce témoignage écrit a été mis en scène et lu a plusieurs voix en public lors de la semaine de la santé mentale et lors de travaux de restitution du conseil de développement de la communauté de communes d’Ancenis qui réfléchissait su rla thématique du handicap.

J’ai ensuite repris un emploi d’une année en tant qu’employée de vie scolaire d’une école primaire et je me suis installée dans un appartement personnel. Je fréquentais ponctuellement le GEM. 

Ensuite au chômage, j’ai entrepris un travail sur moi en sophrologie transpersonnelle, avec deux objectifs :ne plus jamais remettre les pieds dans un hôpital psychiatrique et pouvoir aider, soigner comme j’avais pu être aidée et soignée quand j’en ai eut besoin.

Petit à petit, pas après pas avec parfois des difficultés et découragements liées à ma fragilité, et avec comme pilier une vie de concubinage débutante, je suis allée chercher des outils (au CRESSERC à Nantes où j’ai participé au programme d’éducation thérapeutique du patient autour de la schizophrénie et au programme de remédiation cognitive).

J’ai aussi fait appel aux compétences de médiatrice artistique d’une amie qui est intervenue au sein du GEM. Cela m’a beaucoup aidé dans le cadre de ma reprise de confiance en moi. J’ai ensuite entrepris de mener au sein du GEM un atelier sur le rétablissement en santé mentale qui est très fructueux (avec la méthode de Craig Lewis).
J’accompagne également depuis peu des artistes en situation de fragilité vers l’exposition où le développement de leurs travaux, ce qui est source d’un vrai bonheur.

Médiatrice de Santé Paire au CESAME a Angers depuis la rentrée, je m’appuie sur les connaissances et expériences que j’ai rencontrée au sein du GEM d’Ancenis.

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?