<
  The French taste Psychiatric Survivors Mutual Help Groups (GEMs)
Vous êtes ici : Accueil » Présentations de GEMs » Les GEMs du département des Yvelines

Les GEMs du département des Yvelines

D 12 février 2020     H 07:57     A Stefan Jaffrin     C 2 messages


On ne trouve pas moins de 9 GEMs dans le département des Yvelines (Versailles, Conflans Sainte Honorine, Rambouillet, Sartrouville, Mantes, Maurepas,...). c’est à dire beaucoup plus que dans la plupart des autres départements français, 3 fois plus par exemple que dans le département de l’Oise. Ce n’est pas tout à fait un hasard cependant si l’on considère que la principale association de santé mentale, l’UNAFAM y recrute également un nombre important de bénévoles : 5% de ses effectifs nationaux provenant de ce département.

Nous n’avons encore visité aucun de ces GEMs. Nous avons pu cependant assister à une réunion des parrains des GEMs de ce département, ce qui, complété d’une analyse de documents, nous a permis d’avoir une première approche. C’est d’ailleurs le premier département à avoir mis en place ce type de réunion entre parrain qui ont lieu tous les trois mois depuis deux ans. Leur initiateur, Maarjan Van Hopstal qui est également représentant de l’Unafam au Cnigem, compte essayer de généraliser ce type de démarche à l’échelle régionale puis nationale.

Aucun GEM autogéré

Tous ces GEMs se caractérisent par le fait qu’aucun n’est son propre gestionnaire, alors qu’aujourd’hui une bonne partie des GEMs en France sont devenus autogérés. C’est sans doute du à une population de Gémeurs sans doute un peu moins autonome qu’ailleurs, mais aussi à coup sûr à une attitude plus protectrice qu’ailleurs des parrains sur leurs GEMs. Nous sommes, ne l’oublions pas, dans une région relativement conservatrice et catholique où on laisse peut être moins qu’ailleurs les handicapés voler de leurs propres ailes (à l’opposé, ce n’est pas totalement un hasard si les GEMs des départements les plus paupérisés d’Ile de France soient également les plus à gauche et revendicatifs). Il est a noté que les parrains sont dans leur GEM une ou deux journée par semaine, ce qui pourrait apparaître comme un mélange des genres qui serait assez inconcevable ailleurs ou les relations restent assez distantes, voire méfiantes. Le parrain du GEM de Rambouillet y est ainsi également bénévole pour y organiser des randonnées à vélo.

La liste des GEMs du Psycom

Dans la même rubrique

12 février – Les GEMs des Dômes

8 février – Les GEMs de Bordeaux et de la Gironde

31 janvier – Les GEMs de Charente

15 janvier – Les GEMs du 92 (Les Hauts de Seine)

12 janvier – Les GEMs de l’Oise

2 Messages

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message