<
  The French taste Psychiatric Survivors Mutual Help Groups (GEMs)
Vous êtes ici : Accueil » Les articles du mois » Pourquoi si peu de jeunes dans les GEMs

Pourquoi si peu de jeunes dans les GEMs

D 22 décembre 2019     H 13:59     A Stefan Jaffrin     C 0 messages


"S’il est difficile d’établir un « profil-type » de l’adhérent du GEM, l’étude de l’Ancreai, menée sur vingt-cinq GEM, dégage quelques tendances. Tout d’abord les utilisateurs des GEM sont majoritairement âgés de 45 à 50 ans. Cette moyenne d’âge élevée s’explique, pour les publics présentant un handicap psychique, par la nécessité de stabilisation des troubles pour pouvoir intégrer le GEM."

Toujours la même rengaine dans le cahier des charges sur le fait que si y a pas assez de jeunes dans les GEMs, c’est qu’ils sont trop fous. Moi je crois surtout que c’est du au fait que les GEMs sont pleins de vieux et que quand t’a 20 ans t’a pas envie de te retrouver avec des vieux croutons plus ou moins amoché par la vie s’il n’y pas de projet fort derrière : les parties de cartes ont préfère les faire entre amis.

Avant 40 ans les jeunes psychotiques (ou PSHP) sont encore plein d’espoirs d’insertion dans la société.Cc’est quand ils commencent à ne plus bénéficier du soutien familiale (et oui même les encartés de l’Unafam finissent au cimetière). C’est d’ailleurs pour ça que les GEMs ont été créés en 2005, pour assurer un avenir aux enfants des adhérents de l’Unafam, une fois que ceci iraient respirer l’odeur des pissenlits.

C’est donc tout d’abord des plus de 40 ans, ce qui en avaient le plus besoin qui ont investi les GEMs, déterminant ainsi la personnalité du GEM. Une fois un noyau dur de personnes de 40 ans onstallé dans un GEM, souvent pour au moins 4 à 5 ans, c’est très difficile de faire venir une nouvelle population.

Il n’existe à notre connaissance que deux GEMs spécifiquement jeunes : celui de Montauban et celui de Tonneins dans le Lot & Garonne, créé en 2019. Le GEM de Nantes aussi accueille beaucoup de moins de 30 ans grâce aux fêtes qu’il organise régulièrement.

Delporte Muriel et Chamahian Aline Le vieillissement des personnes en situation de handicap. Expériences inédites et plurielles Gérontologie et société 2019/2 (vol. 41 / n° 159), pages 9 à 20

Jovelet Georges Ces psychotiques qui vieillissent- John Libbey 2017

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message