GI-G-EM : Groupe d’Intervention Rapide sur les GEMs The French taste Psychiatric Survivors Mutual Help Groups (GEMs)
Vous êtes ici : Accueil » Les GEMs face au Covid » Un GEM de terrain qui ne se contente pas de faire de la télé-présence

Un GEM de terrain qui ne se contente pas de faire de la télé-présence

D 23 avril 2020     H 18:15     A Stefan Jaffrin     C 1 messages


Iil faut que je vous parle de la très intéressante visioconf que je viens d’avoir avec les Azimutiens, les adhérents et animateurs du GEM d’Hagueneau qui m’a permis de découvrir un GEM qui malgré le confinement à continué son travail de terrain. C’était sa premiére réunion par visio et nous étions 10, dont un gémeur coincé au Maroc et un autre qui intervenait depuis la Maison Relais.

Certes tout à du être organisé au plus vite et les processus de décision collective ont dû être réduit au minimum. Mais le GEM a su faire face en se montrant un acteur essentiel de la ville. Je suis sur qu’il y a plein de GEM qui font ça mais on n’en parle pas parce que c’est interdit et que l’unique parole autorisée c’est celle qui respecte le confinement sans se poser de question.

L’activité du GEM se poursuit notamment par l’organisation de maraudes 3 fois par semaine, en bus (le fameux AziBus) et à pied avec sac à dos. A chaque arrêt le bus devient un lieu de rendez vous momentané où l’on distribue masques (plus de 50 fabriqués par le GEM), attestations, colis alimentaires, vidéos et jeux en prêt. Lors des maraudes à pied, les animateurs frappent à la porte des gémeurs qui le souhaitent pour faire un bout de chemin ensemble. Chaque maraude est l’occasion de rencontrer physiquement une dizaine de gémeurs. Le GEM et notamment sa cours continue de servir de lieu de ralliement. L’ensemble de ces actions s’est construit en lien avec les partenaires du GEM(SAMSAH, SIMOT, Ville et épicerie sociale, tuteurs et curateurs, UNAFAM, EPSAN).Nicolas l’animateur avec qui je suis en contact et qui ajoutera surement des précisions à cet article, se félicite de la liberté d’action et de parole que lui donne le statut associatif du GEM, par rapports aux institutions officielles, plus contraintes.

C’est le premier GEM que je vois de façon aussi clair faire un travail de terrain. Il y en cependant une petite dizaines d’autres qui m’ont dit aller frapper à la porte des adhérents pour leur apporter des attestations. A Saint Nazaire, mon lieu de confinement, on me signale le jeudi 16 avril, Gilbert NAULET, président du GEM, Jean-Claude TESSIER, vice président et Mélanie OHEIX, se sont rendus au GEM pour distribuer une quinzaine de colis alimentaires composés de produits d’épicerie, de produits surgelés. En effet, le GEM a créé un partenariat depuis plus d’un an avec la Banque Alimentaire de Saint-Nazaire et réalise la distribution de 2 colis alimentaires par mois auprès des adhérents. La livraison a du donc pu avoir lieu en heure et en lieu.

Compte rendu de la réunion
Page Facebook du GEM d’Hagueneau

1 Messages

  • Effectivement, nous sommes confrontés à cette difficulté, comment, alors que les socles de notre organisation reposent sur la liberté d’aller et venir et la rencontre, élaborer en groupe ? sur la question de maintien du lien, de nombreuses personnes qui œuvrent au quotidien à la vie de notre espace, évoquent la familiarité, que le GEM est une deuxième famille, ça nous semblait être la moindre des choses de respecter ce contrat moral, mais les relais se sont construits au sein même du collectif (l’esprit GEM a du créer du lien téléphonique partout en France) et les liens avec l’ensemble des acteurs du territoire a été précieux (Ville, SAMSAH, SIMOT, tuteurs curateurs, service de psychiatrie d’addictos, généralistes, psychiatres libéraux, soignants intervenants à domicile ...) !


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message